Si je ferme les yeux, j’entends le clapotis apaisant de la mer. Si je sens ma peau, je perçois des notes de brise marine. Si je respire l’air, je distingue des effluves de sel, de sable et de pin. Si j'ouvre les yeux, je prends conscience de l’endroit où je suis, de la beauté de mon environnement, du plaisir que j’éprouve à agir avec sérénité, à notre manière.

Chez La Menorquina, nous connaissons le plaisir tranquille et les nombreuses saveurs qu’offre le goût des choses bien faites, avec patience, délicatesse et proximité. C’est pourquoi nous élaborons nos recettes artisanales à partir d’ingrédients naturels : de la crème fraîche de Minorque, des fruits et fruits secs produits dans notre région, ainsi que du cacao certifié d’origine durable.

Ce n’est pas seulement une façon de faire, c’est un style de vie, un plaisir authentique. Et ce plaisir, il n’appartient qu’à nous.

HISTOIRE

UNE HISTOIRE QUI N’APPARTIENT QU’À NOUS

Chez La Menorquina, nous faisons les choses à notre manière depuis de nombreuses années. Mais avant de transformer notre savoir-faire en un véritable style de vie, nous sommes passés par de nombreuses étapes.

1940

1940

Parfois, le destin vous montre la voie. Et celle du jeune entrepreneur Fernando Sintes a été tracée par un billet de loterie gagnant, grâce auquel il a pu ouvrir son premier site de production à Alaior (Minorque) et poser les fondations de ce qui deviendra le glacier le plus important d’Espagne.

1943

1943

Le jeune artisan a toujours rêvé de mettre ses recettes à la portée de tous, petits et grands. Pour ce faire, il entreprend de distribuer ses glaces à travers l’île de Minorque à l’aide de charrettes.

1945

1945

Pour offrir un service plus personnalisé dans la rue, Fernando Sintes installe à Ciutadella le premier comptoir doté d'un coffre.

1950

1950

Fernando Sintes avait une ambition : proposer ses glaces et gâteaux artisanaux à tous les restaurants de l’île. Regorgeant d'idées pour y parvenir, il décide d'ouvrir sa première boutique. Depuis cet instant, la créativité et l’ingéniosité font partie intégrante de la philosophie de l’entreprise.

1957

1957

Pour la première fois, le monde la pâtisserie et des glaces unissent leurs forces pour donner vie à la Barre 57, un produit totalement révolutionnaire qui porte l’année de sa naissance.

1959

1959

À l’aube des années 60, dans la lignée du premier comptoir, des stands d’un nouveau genre font leur apparition dans différentes villes de l’île : les kiosques à glaces de La Menorquina.

1965

1965

À la moitié des années 60, la concurrence s’intensifie. Refusant de ralentir son essor, La Menorquina décide de racheter l’entreprise barcelonaise Helados Marisa et, quelque temps plus tard, de fusionner avec la multinationale Beatrice Foods. Et tout cela, en gardant le contrôle de sa gestion et sans perdre cette façon de faire déjà emblématique de la Maison.

1976

1976

Avec l’arrivée en masse des réfrigérateurs au sein des foyers, la consommation de gâteaux dans le cercle familial explose. Les clients peuvent alors s’en procurer dans les boutiques de proximité.

1980

1980

S'inspirant des chefs français qui servent de la glace en guise de dessert lors d’occasions particulières, Fernando Sintes adopte cette pratique et lance les fruits givrés sur le marché national. Pelés et garnis à la main, ceux-ci ne tardent pas à séduire les restaurateurs les plus novateurs.

1980

1980

Cette même année, la première affiche de La Menorquina est imprimée afin de présenter la grande variété de produits et de recettes de la marque.

1981

1981

La Menorquina entame cette nouvelle décennie sur les chapeaux de roue avec l’inauguration d'une nouvelle boutique, qui propose aux passants des desserts et autres produits congelés.

1982

1982

Un an plus tard, La Menorquina traverse la Méditerranée pour participer, avec son propre stand, à sa première foire, dans la ville de Barcelone.

1987

1987

La marque lance une autre innovation industrielle majeure : le gâteau au whisky, doté d’une génoise extrudée. Son succès fut tel que, aujourd’hui, la touche finale est toujours réalisée comme autrefois, à la main.

1990

1990

Durant les années 90, le savoir-faire de cette famille minorquine et l’emblème de son style de vie ont déjà été exportés dans 24 pays.

1995

1995

Les années 90 voient exploser la consommation de gâteaux glacés à la période de Noël. Servis dans des boîtes en polystyrène, ils rencontrent un franc succès auprès des familles espagnoles.

2015

2015

À l'occasion de son 75e anniversaire, La Menorquina reprend l’héritage de ce jeune et intrépide pâtissier, surnommé « Le Maître ».

2022

2022

En 2022, nous récupérons les recettes historiques de Fernando Sintes pour exploiter la richesse unique des matières premières produits dans notre région. Nous relançons notre activité à travers un nouveau positionnement de marque qui souhaite rendre hommage au plaisir, à cet art de vivre typique de Minorque, de nos maisons, de nous. 2022 sera sans conteste l’année du plaisir authentique à La Menorquina.

Login success! Redirecting to home page...